La déclaration d’impôt 2019 des VDI

Comment déclarer ses revenus quand on est vendeur à domicile ?

Le prélèvement à la source ne s’applique pas pour les VDI. Comme tous les ans à partir du mois de mai, le vendeur à domicile doit donc se préoccuper de sa déclaration de revenus de l’année précédente. Celle-ci est d’ailleurs obligatoire, y compris pour les personnes non imposables.

Quels montants déclarer, quelle feuille d’imposition utiliser ?

Voici les étapes à réaliser pour s’en sortir sans soucis ! Vous allez voir que c’est très simple.

La démarche est légèrement différente si vous êtes VDI mandataire (comme c’est le cas chez Secrets de Miel) ou VDI acheteur/revendeur.

La déclaration d’impôt du VDI mandataire :

Le VDI mandataire relève du régime des Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Il doit utiliser le Formulaire 2042-C Pro déclaration complémentaire de revenus – professions non salariées.

Quels montants déclarer ?

En contrepartie de son activité, le vendeur mandataire perçoit des commissions sur les ventes réalisées.

En règle générale la société pour laquelle vous travaillez se charge d’établir chaque trimestre un bulletin de précompte sur lequel est mentionné le montant de vos commissions perçues.

En général, le VDI mandataire bénéficie d’un régime fiscal simplifié pour l’imposition de ses revenus :

  • Si les commissions brutes ne dépassent pas annuellement 72 600 Euros hors taxes (montant 2019)
  • Si le VDI a opté pour le régime simplifié BNC au moment de sa déclaration d’activité

Dans ce cas le montant BRUT des commissions perçues doit être reporté dans la catégorie « Revenus non commerciaux professionnels », dans la case « 5HQ » ou « 5IQ » pour le conjoint. L’administration fiscale appliquera directement l’abattement représentatif des frais de 34% correspondant au régime simplifié pour déterminer le revenu imposable

Si vous n’êtes pas dans le régime spécial, mais que vous avez choisi la déclaration contrôlée, vous devez déclarer vos bénéfices, c’est-à-dire le montant de vos commissions moins vos frais réels sur la page 3 du Formulaire 2042-C Pro.

La déclaration d’impôt du VDI acheteurs revendeurs :

Les acheteurs revendeurs réalisent leur propre chiffre d’affaire à la revente des produits qu’ils ont acheté. Ils relèvent donc du régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Le VDI acheteur revendeur bénéficie d’un régime fiscal simplifié pour l’imposition de ses revenus :

  • Si les commissions brutes ne dépassent pas annuellement 176 200 Euros hors taxes (montant 2019)
  • Si le VDI a opté pour le régime micro-social BIC au moment de sa déclaration d’activité

Dans ce cas le montant BRUT de votre chiffre d’affaire doit être reporté dans la case correspondante.L’administration fiscale appliquera directement l’abattement représentatif des frais de 71% correspondant au régime micro-social BIC pour déterminer le revenu imposable.

Si vous n’êtes pas dans le régime micro social, mais que vous avez choisi le réel simplifié ou le réel normal, vous devez déclarer vos bénéfices, c’est-à-dire votre chiffre d’affaires moins vos frais réels sur la page 2 du Formulaire 2042-C Pro.

Découvrez d’autres articles sur les VDI :

Devenez Api'conseillère

UN JOB POUR VOUS !
Secrets de Miel vous invite à rejoindre une équipe motivée et dynamique.
Contactez-nous sans engagement !

Postuler

Organisez un Api’time

BÉNÉFICIEZ DE REMISES ET DE CADEAUX
et offrez-vous un moment unique entourée de vos proches.
Découvrez les produits Secrets de Miel chez vous, dans l’intimité et la convivialité.
Contactez-nous sans engagement !

En savoir plus