Le cumul VDI et chômage

VDI et chômage : comment ça marche ?

Vous hésitez à vous lancer dans la vente à domicile par peur de perdre vos droits aux allocation chômage ? Sachez que le demandeur d’emploi qui se lance en vente directe sous contrat de vendeur à domicile indépendant peut continuer à percevoir ses allocations d’aide au retour à l’emploi sous certaines conditions. Vous pouvez donc cumuler VDI a plein-temps et allocations chômage.

Il est important de savoir cela avant votre rendez-vous Pôle emploi car malgré les accords entre la fédération de la Vente Directe et Pôle Emploi, encore trop peu d’agents sont informés des opportunités qu’offre la vente à domicile aux demandeurs d’emploi.

Il est donc très important pour vous d’être informé sur le fait que vos indemnisations au chômage sont compatibles avec la VDI afin de faire valoir vos droits.

VDI mandataire et allocation chômage : un cumul possible

Secrets de Miel vous explique tout entre le statut de VDI mandataire et l’allocation chômage.

La VDI après la perte de votre emploi

La vente à domicile est un complément de revenu pour vous. Si l’activité de vendeur à domicile indépendant débute avant la perte de votre emploi salarié, alors l’ARE et vos revenus d’activité sont entièrement cumulables. En savoir plus sur le statut de VDI.

Vous démarrez la VDI alors que vous êtes déjà demandeur d’emploi

Vous débutez une activité de VDI alors que vous percevez déjà l’allocation de retour à l’emploi (ARE), votre allocation chômage est alors maintenue, mais ajustée.

Le calcul de vos droits au chômage est alors effectué ainsi :

Montant de votre allocation mensuelle (ARE avant le début de votre activité VDI)

− 70% de la rémunération brute de l’activité réduite ou occasionnelle

= Montant de votre allocation mensuelle

La différence représente un nombre de jours non indemnisés. Ces jours non indemnisés reculent d’autant la fin de votre indemnisation, ils ne sont pas perdus. Vous êtes donc gagnants également dans ce 2ème cas de figure.

Comme vous l’aurez compris, l’Indemnisation au chômage est donc compatible avec le complément de revenu que vous apporte la VDI.

Il est important de noter que le cumul de l’ARE et de vos commissions ne peut excéder le montant mensuel du salaire de référence. Et si la vente directe vous épanouis, sachez qu’il est possible de très bien en vivre et d’en faire votre métier principal.

Déclarer vos droits au chômage en tant que VDI

Le vendeur à domicile doit informer Pôle emploi de son activité et lui remettre chaque mois les relevés de commissions remis par l’entreprise (relevés provisionnels mensuels et bulletins de précompte).

Il doit également déclarer les heures travaillées en indiquant le nom d’heures réel ainsi que le montant des commissions. Si le VDI n’a pas de notions d’heures dans son activité, il doit déclarer 151 heures + le montant des commissions

Vous aussi vous rêvez d’un bel avenir professionnel ? Chez Secrets de Miel, certains de nos vendeurs VDI gagnent aujourd’hui beaucoup mieux leur vie que lorsqu’ils étaient salariés. Découvrez les avantages du contrat VDI.

Si vous souhaitez devenir votre propre patron et faire un métier passionnant, ne cherchez plus d’emploi, la vente à domicile est faite pour vous !

Vous aussi devenez vendeuse VDI et changez votre vie !

Pour en savoir plus sur

Un cumul possible du statut VDI et l'allocation chômage

UN JOB POUR VOUS !
Secrets de Miel vous invite à rejoindre une équipe motivée et dynamique.
Contactez-nous sans engagement !







Page d'acceuil - bonne humeur